Un homme d’affaires émirati s’emploie à éditer les manuscrits mauritaniens pour préserver la culture de bilad Chinguetti


saharamedia
Samedi 25 Septembre 2010



Un homme d’affaires émirati s’emploie à éditer les manuscrits mauritaniens pour préserver la culture de bilad Chinguetti

L’homme d’affaires émirati, Sultan Ibn Abdallah Al Marzoughi vient d’annoncer qu’il va s’employer à éditer les manuscrits mauritaniens pour préserver le patrimoine culturel de Bilad Chinguetti.

L’homme d’affaires qui était de passage à Nouakchott a indiqué que les recherches menées par lui dans les bibliothèques historiques mauritaniennes « ont révélé jusqu’à présent, qu’il y a quelque 100.000 manuscrits dont la plupart sont des propriétés individuelles et familiales sans aucune copie dans aucun autre endroit du monde puisqu’ils n’ont jamais été édité ».

Al Maezoughi a indiqué que certains manuscrits mauritaniens remontent aux 5ème et 6ème siècles de l’Hégire et qu’il y en a de « très précieux dans tous les domaines des connaissances », notamment, les sciences du Coran et du hadhith, celle du figh et de la vie du Prophète (PSL), de la langue arabe, de l’histoire, de la médecine, de l’astronomie et autres domaines de connaissances.

A noter que ce projet a déjà commencé par l’édition, pour une première fois, à Beyrouth de quatre livres de Cheikh Mohamed Ibn Abu Medyana.















GABONEWS APAnews