Un médecin militaire au président de la République : 50 millions d’UM pour faire la différence


Saharamédias/Nouakchott
Vendredi 21 Mars 2014


Le capitaine médecin Khaled Ould Biya a déclaré, lors de la rencontre du président de la République avec les jeunes, que des équipements simples de 50 millions d’ouguiyas environ, suffisent pour être autosuffisant en matière de chirurgie cardiovasculaire en Mauritanie.


Un médecin militaire au président de la République : 50 millions d’UM pour faire la différence
Il a précisé que c’est ce qu’il faut au centre nationale de cardiologie de Nouakchott et qu’ils ont, dans le passé, adressé trois lettres dans ce sens au ministère de la Santé.
Et ce médecin militaire de préciser que l’évacuation des malades de ce type vers les pays voisins, notamment le Maroc et la Tunisie, est dû à cette absence de matériels et non au manque de formation des praticiens mauritaniens, selon son expérience personnelle depuis son retour de France où il travaillait.
Et ould Abdel Aziz de dire que ce montant est insignifiant par rapport au budget alloué qui est de 76 milliards d’UM, précisant que cette requête ne lui ait jamais parvenue. Il a reconnu que certaines infrastructures de santé ont effectivement connu des cas de gabegie durant la dernière période, citant le centre « Mère et enfant », comme exemple.
Ould Biya a précisé qu’ils ont effectué ces derniers temps quelque 800 opérations du cœur mais que celles à cœur ouvert ne sont effectuées que quand il y a passage d’une mission médicale étrangère. 














GABONEWS APAnews