Un moufti mauritanien demande la création d’une structure chargée de la surveillance des mœurs


saharamedia
Dimanche 6 Novembre 2011



L’imam de la Grande mosquée de Nouakchott, Ahmedou Ould Lemrabott Ould Ismaël a demandé la création d’une structure chargée d’orienter les mauritaniens vers le Bien et à les éloigner du vice.

Dans sa khotba (prêche) de la fête de tabaski, l’imam a indiqué que la charia interdit la rupture des liens avec les pays non musulmans, si ces derniers n’occupent des territoires musulmans ou sont en guerre contre eux pour leur imposer leur religion.

Il a ajouté que de telles relations ne peuvent pas être considérées comme « une sujétion à ces pays si leur objectif est d’attirer des biens pour soi ».

L’imam a aussi insisté dans sa khotba sur la nécessité de l’unité nationale et du recours aux préceptes de l’Islam dans la vie de tous les jours.

Le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, le premier ministre et les présidents des deux chambres du Parlement étaient en tête du cortège des milliers de Nouakchottois venus accomplir la prière d’Id El Adha à la mosquée d’Ibn Abass.















GABONEWS APAnews