Un mouvement des jeunes dénonce l’arrestation d’activistes opposés au pouvoir à Néma


Nouakchott - Saharamédias
Mercredi 4 Mai 2016



Un mouvement des jeunes dénonce l’arrestation d’activistes opposés au pouvoir à Néma

Dans un communiqué distribué ce mercredi, le mouvement des jeunes du 25 février a appelé le peuple mauritanien à faire face à ce qu’il a appelé « les projets de dictature qui dirige le pays ».

Il a accusé le président Mohamed O. Abdel Aziz d’anti démocratique pour avoir accusé, lors de son discours mardi à Néma, l’opposition « d’ennemis du pays ».

Le mouvement a dénoncé l’arrestation de certains jeunes activistes à Néma du mouvement du 25 février et de celui de « je n’achète pas le gasoil » qui distribuaient des écrits invitant  la population à prendre conscience de ses véritables problèmes et de boycotter la visite du président à Néma qualifiée de « carnavalesque ».

Le mouvement a salué le courage de ces jeunes « dévoués à la patrie » qui appartiennent à cette génération de jeunes mauritaniens qui aspirent à un changement radical dans le pays.

Le mouvement a exigé par ailleurs le respect des droits des jeunes détenus, qui n’ont pas pu joindre les leurs depuis plus de 24 heures.

Le mouvement a dénoncé les situations économique et politique du pays, mettant en doute les chiffres annoncés par le président Aziz dans son discours mardi à Néma, un discours qualifié de « démagogie militaire ».

 















GABONEWS APAnews