Un parti mauritanien d’opposition minimise la portée des réalisations données par le pouvoir à l’occasion du Cinquantenaire


saharamedia
Lundi 29 Novembre 2010



Un parti mauritanien d’opposition minimise la portée des réalisations données par le pouvoir à l’occasion du Cinquantenaire

Le parti Union des forces de progrès (UFP) a considéré que le bilan de cinquante années d’indépendance est catastrophique du fait que les « ressources du pays ont subi un saccage systématique perpétré par un groupe réduit d’opportunistes, plutôt que d’être utilisées pour libérer le peuple des affres de la pauvreté, de l’ignorance et de la maladie », selon les expressions d’un communiqué rendu public par cette formation membre de la Coordination de l’opposition démocratique (COD) et dont Sahara média a reçu une copie.

Cette formation de gauche a ajouté que, « malgré des réalisations significatives, particulièrement au cours des premières années du régime du premier président de la République, Moctar Ould Daddah, sous l’impulsion des forces vives du pays, les mêmes défis continuent encore d’exister s’il ne faut pas dire qu’ils augmentent d’intensité, depuis l’arrivée des régimes militaires à nos jours ».

 

Le communiqué a indiqué que tous « les secteurs stratégiques dans la vie économique et sociale du pays connaissent une détérioration sans précédent, au moment même où les valeurs politiques essentielles de l’Etat de droit et de la démocratie ont été foulées au pied, rendant aléatoires les bases de notre existence en tant nation unie et souveraine », conclut le communiqué de l’UFP.

 















GABONEWS APAnews