Un prisonnier salafiste condamné à mort demande à Ould M’balla d’intervenir pour libérer un Camerounais qui se serait converti à l’Islam


saharamedia
Lundi 14 Février 2011



Le prisonnier salafiste Maarouf Ould Haiba condamné à mort par un tribunal mauritanien, vient d’adresser une lettre à l’érudit et conseiller à la présidence de la République, Mohamed El Moctar Ould M’balla, pour qu’il intervienne pour la libération d’un ressortissant camerounais dénommé Charlie condamné à 5 ans de prison ferme pour falsification et qui se serait converti à l’Islam.

Dans sa lettre, Ould Haiba déclare : « nous avons réussi, grâce à l’aide d’Allah, à convertir à l’Islam celui qui porte désormais le nom de Bilal et qui prie maintenant, récite quelques versets du Saint Coran et est très heureux de ce sa nouvelle situation de musulman », selon les propos de Maarouf Ould Haiba.

Dans la conclusion de cette lettre que Sahara média a réussi à obtenir, le prisonnier salafiste demande à Ould M’Balla, en sa qualité de président du groupe des ulémas qui ont supervisé le dialogue avec les salafistes, en janvier 2010, à la prison centrale de Nouakchott, d’intercéder pour la libération de ce ressortissant camerounais qui vient de se convertir en terre d’Islam ou, à défaut de cela, de lui consentir une réduction de peine ou le remettre aux autorités de son pays ». C’est, pense le prisonnier salafiste Ould Haiba, une manière de « donner bonne image de l’Islam à ceux qui viennent de se convertir ».

 

 















GABONEWS APAnews