Un prisonnier salafiste supplie les autorités de le transférer dans un hôpital pour soins indispensables


saharamedia
Jeudi 7 Avril 2011



Un prisonnier salafiste acquitté récemment par un tribunal mauritanien, a lancé un appel aux autorités pour qu’il soit transféré dans un hôpital pour y subir une opération d’urgence au niveau de l’appareil urinaire.

Dans un contact téléphonique avec Sahara média, Sidi Ouldd Wafi, a déclaré que son cas « empire jour après jour » et qu’il « ressent continuellement de la fièvre et des douleurs atroces au niveau de l’appareil urinaire ».

Ould Wafi qui a été innocenté de toute appartenance à Al Qaeda au Maghreb Islamique (AQMI) dans le dernier procès de salafistes qui s’est déroulé il y a quelques semaines à Nouakchott.

 

« La direction de la prison a promis de le transférer à l’hôpital pour y subir les soins nécessaires après qu’un médecin qui la examiné ait jugé cela nécessaire, selon les propos du prisonnier.

Ould Wafi a été arrêté deux fois pour son appartenance présumée à AQMI. Une première fois, il y a deux ans et demi, avant qu’il ne soit libéré puis arrêté à nouveau, il y a 19 mois, suite à une communication téléphonique suspecte.

 















GABONEWS APAnews