Un syndicat des enseignants menace d’escalade si ses doléances n’étaient pas satisfaites


Nouakchott - Saharamédias
Dimanche 14 Août 2016



Un syndicat des enseignants menace d’escalade si ses doléances n’étaient pas satisfaites

Le syndicat national des enseignants a adressé une lettre au ministre de l’économie et des finances Mokhtar O. Djay lui demandant de revenir sur sa décision de ne pas rétablir les salaires des enseignants suspendus et a menacé d’escalade si ses doléances n’étaient pas satisfaites.

Selon le syndicat le ministre a avait pris une mesure empêchant le paiement aux enseignants des mois de la suspension, une fois celle-ci levée.

Le syndicat a dit qu’il avait rencontré certains responsables politiques pour leur demander de faire pression sur le gouvernement pour faire sien le slogan « l’enseignement est l’affaire d’une société ».

Il a loué le rôle du président en exercice du forum national pour la démocratie et l’unité Saleh O. Hanena lors de leur rencontre.

Celui-ci a adressé une lettre au premier ministre dans laquelle il lui faisait part de l’ensemble des problèmes posés.

Il a également loué la position du président du RFD, Ahmed O. Daddah qui a témoigné un grand intérêt au problème de l’enseignement et des enseignants afin d’atteindre les objectifs fixés.

Le syndicat a enfin menacé d’ester en justice auprès du tribunal administratif contre le gouvernement et d’organiser des sit-in politiques et syndicaux si leurs doléances n’étaient pas satisfaites dans les prochains jours.

 

 

 

 

 

 















GABONEWS APAnews