Une opposition farouche à toute intervention étrangère en Libye


Saharamedias/Nouakchott
Jeudi 18 Septembre 2014


Le sommet de Madrid sur « la stabilité et le développement en Libye », qui s’est tenu, hier mercredi dans la capitale espagnole, a appelé à trouver une solution politique à la crise que connaît ce pays rejetant ainsi toute intervention militaire.


Une opposition farouche à toute intervention étrangère en Libye
Le ministre des Affaires étrangères espagnol, Jose Manuel Garcia Margayo, et son homologue libyen Mohamed Abdel Aziz, ont affirmé, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation des recommandations de ce sommet, que la rencontre a donné une « nouvelle impulsion au rôle que la communauté internationale doit jouer dans ce pays.
Le ministre libyen a refusé toute intervention étrangère dans son pays expliquant qu’elle a toujours eu des conséquences désastreuses et qu’il y a d’autres façons d’aider la Libye, comme par exemple l’entraînement de son armée et de sa police et la fourniture de technologies permettant de lutter contre le terrorisme.














GABONEWS APAnews