Une semaine après la débâcle de l’armée malienne à Kidal, le ministre de la défense démissionne


Saharamedias/Nouakchott
Mercredi 28 Mai 2014


Au Mali, le ministre de la défense, Soumeylou Boubèye Maïga, a démissionné mardi 27 mai, une semaine après la défaite de l'armée malienne à Kidal (nord-est) face à des groupes armés rebelles. « Le ministre malien de la défense a présenté sa démission qui a été acceptée », indique la présidence malienne.


Une semaine après la débâcle de l’armée malienne à Kidal, le ministre de la défense démissionne
Le président Ibrahim Boubacar Keita avait plus tôt indiqué que le gouvernement n'avait jamais donné son feu vert à l'offensive et qu'une enquête avait été ouverte. « Le président de la République, sur recommandation du premier ministre, a nommé Bah N'Dao ministre de la défense », a déclaré dans la soirée un représentant de la présidence à la télévision d'Etat.














GABONEWS APAnews