Une source sécuritaire révèle à Saharamédias les dessous de l’arrestation de Biram Ould Dah Ould Abeid


Saharamedias/Nouakchott
Mardi 11 Novembre 2014


Une source sécuritaire a indiqué à Saharamédias qu’une unité de la gendarmerie a procédé à l’arrestation de Biram Ould Abeid, président de l’organisation IRA, non reconnue, ce mardi, après son refus d’obtempérer, en mettant un terme à l’entrée non autorisée d’une caravane dans la ville de Rosso.


Une source sécuritaire révèle à Saharamédias les dessous de l’arrestation de Biram Ould Dah Ould Abeid
La source sécuritaire, qui a requis l’anonymat, a ajouté que les autorités administratives dans cette ville du sud de la Mauritanie ont reçu l’ordre de haut lieu d’interdire à cette caravane d’IRA d’entrer dans la ville.
A 15km de Rosso, une unité de la gendarmerie avait intercepté la caravane et expliqué qu’elle lui assurera une protection jusqu’à le dépassement de la capitale du TRARZA. La source a affirmé que la gendarmerie a informé l’Initiative pour une résurgence d’un mouvement abolitionniste en Mauritanie que sa caravane peut traverser la ville mais sans y organiser de meeting parce qu’elle ne dispose pas d’autorisation de la part des autorités.
Les responsables de cette caravane, à leur tête le président d’IRA, Biram Ould Dah Ould ABEID, ont alors déclaré qu’ils refusent de telles consignes et sont prêts à sacrifier leurs vies pour organiser un meeting populaire à Rosso, procédant même au blocage de la route Rosso-Boghé
L’unité de gendarmerie a alors arrêté Biram Ould Dah Ould Abeid et certains de ses compagnons et procédé à la dispersion des autres participants à la caravane.














GABONEWS APAnews