Upr : Les déclarations du vice-président de « Tawassoul » sont un travestissement de la réalité et la preuve de la fébrilité de la COD


Sahara Médias - Nouakchott
Mardi 16 Octobre 2012



Moctar Ould Abdallahi, responsable de la communication de l'UPR
Moctar Ould Abdallahi, responsable de la communication de l'UPR
Le responsable de la communication au sein de l’Union pour la République (UPR), Moctar Ould Abdallahi, a déclaré que les propos du député et vice-président de « Tawassoul », Saleck Ould Sidi Mahmoud, « sont la preuve de la fébrilité et de l’incohérence qui caractérisent la Coordination de l’opposition démocratique » (COD) qui a annoncé hier la suspension de l’ensemble de ses activités.
Dans une déclaration faite pour Sahara médias, Ould Abdallahi a jugé que les propos de Saleck Ould Sidi Mahmoud « dénotent d’une volonté de continuer à travestir la réalité, surtout quand il parle de l’appel lancé par l’UPR pour fixer une date pour les élections comme d’un appel lancé suite à l’incident de tir par balle sur le président de la République, ce qui est évidemment faux », note le responsable de la communication de l’UPR.
Le responsable de la communication de l’UPR a indiqué que le parti avait lancé cet appel il y a plus de deux semaines et la réitéré à l’occasion de la table ronde sur le bilan et les perspectives du mandat du président Mohamed Ould Abdel Aziz. Ce même appel a été renouvelé lors de la clôture de la quatrième session du conseil national de l’UPR, soient quelques heures avant l’incident de « Tweyla », note Moctar  Ould Abdallahi.
Il conclut en disant que « le travestissement de la réalité  est une pratique courante des frères dans l’autre camp, même quand la situation ne s’y prête pas ».














GABONEWS APAnews