Vaste mouvement au sein de la Garde nationale


saharamedia
Mardi 24 Août 2010



L’Etat-major de la Garde nationale vient de procéder à un vaste mouvement qui a surtout touché les commandements des groupements régionaux et des directions et services centraux au niveau de Nouakchott. Ces affectations paraphées par le chef d’Etat-major de la Garde nationale, le général Félix Négri se sont effectuées comme suit : Le colonel Oumar Ould Boibacar, revenant d’un stage à l’étranger, devient Conseiller au ministère de l’Intérieur puisqu’il ne peut pas occuper un poste de responsabilité au sein du corps, pour des considérations de hiérarchie.

Le colonel Yacoub Ould Amar Beyat, quitte la direction de l’école de formation de Rosso pour celui de commandant du groupement de Dakhlet-Nouadhibou.

Le colonel Mohamed Lemine Ould Ahmedou devient directeur de la Caisse de la garde nationale. Il était en poste à Nouadhibou et avait servi auparavant et au même poste, au Gorgol et au Hodh Chargui. Ould Ahmedou a également servi dans le passé au BED (Bureau Enquêtes et Documentation).

Le colonel Itewel Oumrou Ould Iyaye devient directeur de l’Ecole de formation de la garde nationale à Rosso.

Le colonel Saleck Ould Sebrou devient commandant du regroupement régional de la Garde au niveau de la Wilaya du Trarza. Il laisse le commandement du regroupement régional au niveau de l’Inchiri à un officier de la garde promis commandant cette année.

Le lieutenant-colonel Ahmed Ould Tachifin, hérite de la Direction du Premier Bureau de la Garde nationale. Il quitte le Trarza où il commandait le groupement régional de la Garde.

Le capitaine Ahmed Ould Lebeid devient responsable de la Communication. Il était jusque-là responsable de la sécurité des prisons.

En ce qui concerne, la sécurité des ambassades, c’est un commandant rentrant d’une session de formation, du nom de Moulay, qui a été choisi pour cette mission. Cet officier est un ancien commandant du regroupement des méharistes au Hodh Chargui et a également servi comme commandant du regroupement régional de la garde en Adrar. L’ancien occupant du responsable de la sécurité des ambassades, le commandant  Ahmed Ould Ely, bénéficie d’une session de formation à l’étranger.

Enfin, le commandant Chighali Ould Mohamed Yahya, ancien responsable de la sécurité des prisons, devient conseiller du chef d’Etat-major de la Garde nationale alors qu’un autre commandant, Mohamed Ould Lehbib, coiffe un service au niveau de l’Etat-major de la Garde.

 















GABONEWS APAnews