Vers la ratification de la convention internationale relative à la protection des oiseaux migrateurs


saharamedia
Jeudi 8 Juillet 2010



Vers  la ratification de la  convention internationale relative à la protection des oiseaux migrateurs

Le gouvernement mauritanien a examiné et adopté un projet de loi autorisant la ratification de l'accord international  sur la protection des oiseaux d'eau migrateurs d'Afrique et d'Eurasie (AEWA), à l'occasion du Conseil des Ministres   jeudi 8 juillet, annonce un communiqué lu par la PANA. La prochaine  ratification de cet accord "vise particulièrement la conservation, la mise en valeur et la sauvegarde de l'écosystème et de la faune qui en dépend" indique la déclaration du gouvernement. Le nouvel outil juridique international permettre à la Mauritanie "d'intégrer un cadre sous régional et régional de gestion encouragé et financé par la coopération internationale en matière de renforcement des capacités, de réhabilitation et de restauration des sites, de partage des méthodes de surveillance et d'échange de données et de renseignements à caractère scientifique". Avec le Parc National du Banc d'Arguin, rappelle-t-on la Mauritanie dispose d'une importante réserve naturelle située sur la facade Atlantique entre Nouakchott et Nouadhibou, les 2 principales villes du pays. Ce site accueille une importante population d'oiseaux venus d'Asie et d'Europe et migrant vers l'Afrique suivant le rythme des saisons.

 

 















GABONEWS APAnews