Washington invite la Mauritanie à ne pas accorder l’asile à des dignitaires du régime de Kadhafi


saharamedia
Jeudi 8 Septembre 2011



Les Etas unis d’Amérique ont révélé avoir demandé à la Mauritanie et à certains pays d’Afrique de renforcer les contrôles à leurs frontières et à arrêter tous dignitaires du régime de Kadhafi qui chercheraient à pénétrer sur leurs territoires.

La porte-parole du Département d’Etat américain, Victoria Noland, a déclaré aux journalistes que les responsables américains ont demandé au Niger, à la Mauritanie, au Mali, au Tchad et au Burkina Faso de fournir plus d’efforts pour sécuriser leurs frontières et arrêter tout responsable libyen en fuite.

Ces déclarations surviennent au moment où des rumeurs persistantes font cas du franchissement de la frontière nigéro-libyenne par une colonie de voitures suspectées de transporter des officiers et des hauts responsables du régime déchu de Kadhafi.

 

 















GABONEWS APAnews