Washington juge que la menace d’Al Qaeda pèse toujours sur la Mauritanie


saharamedia
Lundi 14 Mars 2011



Le Département d’Etat américain (Affaires étrangères) a renouvelé la mise en garde adressée aux ressortissants américains contre la menace de possibles attentats terroristes que pourraient mener Al Qaeda au Maghreb islamique (AQMI) en Mauritanie.

Le State Departement a, à cet effet, inviter les Américains à « observer la plus grande prudence » pour ne pas être victimes de la recrudescence de l’activité que mènent les organisations terroristes dans la zone.

Le Département d’Etat a, dans ce cadre, publié dans son site une mise en garde contre le voyage dans les régions mauritaniennes des deux Hodhs, de l’Assaba, du Tagant et du Tiris Zemmour, déclarant qu’AQMI « continue à faire preuve de sa volonté et sa capacité à mener des actions terroristes contre les ressortissants étrangers, y compris les Américains ».

 

Le ministère américain des Affaires étrangères pense que cette persistance d’Aqmi à viser particulièrement la Mauritanie s’explique par la volonté de représailles suite à l’opération conjointe menée par Paris et Nouakchott, en juillet dernier, contre des bases retranchées de l’organisation terroriste dans le nord Mali.

A noter que les USA ont soutenu la décision de considérer AQMI conne une « organisation terroriste étrangère », suivant l’article 219 de la loi sur l'immigration et la nationalite.















GABONEWS APAnews