Yémen : O. Cheikh Ahmed nie avoir été séquestré à Sanaa


Nouakchott - Saharamédias
Mardi 25 Octobre 2016



Yémen : O. Cheikh Ahmed nie avoir été séquestré à Sanaa
L’émissaire des nations unies au Yémen Ismael O. Cheikh Ahmed a nié lundi avoir été séquestré dans son hôtel à Sana par des dizaines de personnes dont certaines sont armées, partisanes des Houthis.

Dans une communication téléphonique avec Sahara Media, O. Cheikh Ahmed a déclaré qu’il se trouvait dans son hôtel et a nié y être séquestré.

Des sources yéménites ont révélé que l’émissaire des nations unies avait refusé de rencontrer les membres du « conseil politique à Sanaa », une institution non reconnue comme partie prenante dans le conflit yéménite.

En arrivant à l’aéroport de Sana, Ismael O Cheikh a déclaré qu’il était venu rencontrer la délégation des Houthis et celle du parti d’Ali Abdalla Saleh, qui participent aux discussions du Koweït, et qu’il n’était pas habileté à rencontrer une quelconque autre partie.

Dimanche, les représentants du parti d’Ali Abdalla Saleh, avaient refusé de rencontrer O Cheikh Ahmed prétextant n’avoir pas été autorisé par le « conseil politique » que ce dernier devait rencontrer.

L’émissaire onusien était arrivé dimanche dans la capitale yéménite, quelques heures après la fin d’une trêve humanitaire de trois jours, dont il avait demandé la prolongation mais qu’aucune des parties en conflit n’a accepté de prolonger.
 
 














GABONEWS APAnews