Zouerate : Messaoud s’en prend, en termes voilés, au chef de file de l’opposition et loue les résultats du dialogue


saharamedia
Samedi 24 Décembre 2011



Zouerate : Messaoud s’en prend, en termes voilés, au chef de file de l’opposition et loue les résultats du dialogue

Le président de l’Alliance populaire progressiste (APP), Messaoud Ould Boulkheir, a critiqué, en termes voilés, le chef de file de l’opposition démocratique, Ahmed Ould Daddah, lors du meeting organisé hier vendredi, à Zouerate, par l’opposition « participationniste » (APP, Al Wiam, Hamam, Sawab).

Messaoud Ould Boulkheir, qui est également le président de l’Assemblée nationale mauritanienne, a déclaré que les partis ayant participé au dialogue subissent, ces jours-ci, « à une vague de critique allant même jusqu’à les qualifier de traîtres et de s’être jetés dans les bras du président Mohamed Ould Abdel Aziz ».

 

Il a ajouté que les auteurs de ces attaques « ne se sont pas donnés la peine d’évaluer les résultats de ce dialogue qui vont dans le sens de la consolidation de l’unité nationale et du renforcement de la démocratie », selon son expression.

 

 

Il a indiqué que ceux qui les accusent de tels agissements disent ne pas viser ceux de l’opposition qui ont pris part au dialogue, « mais critiquent le dialogue, de manière général ». Alors, poursuivra Messaoud Ould Boulkheir, « nous aussi, on ne critique pas ceux qui n’ont pas pris part à ce dialogue mais personne ne peut nous reprocher un quelconque soutien au président Mohamed Ould Abdel Aziz lors du coup d’Etat qu’il a mené contre la légalité ou lors d’alliance avec lui aux élections de 2009 par la constitution de listes communes, ou encore d’avoir constitué, un moment donné, une partie de sa majorité ».

Ensuite, Messaoud Ould Boulkheir est revenu pour défendre les résultats du dialogue et dire qu’ils « servent le peuple mauritanien dans son ensemble ».















GABONEWS APAnews