l'Ouganda a retiré ses troupes de la Centrafrique


Saharamédias - Agences
Jeudi 20 Avril 2017



l'Ouganda a retiré ses troupes de la Centrafrique
L’Ouganda a retiré ce mercredi ses forces qui étaient stationnées en Centrafrique où elles étaient entrées à la poursuite du chef de « l’armée du seigneur », Joseph Kony, l’ennemi public numéro un du pouvoir ougandais.

Dans un communiqué publié mercredi, l’armée ougandaise considère que sa mission en Centrafrique, même si le chef rebelle n’a pas été tué ou arrêté, mais elle justifie son retrait par le recul du pouvoir de nuisance du mouvement depuis quelques années.

Des chefs de ce mouvement ont été soit tués, arrêtés ou se sont rendus aux autorités et leur chef, selon le communiqué ne disposerait plus que d’une centaine d’hommes.

L’Ouganda dirige une force régionale relevant de l’union africaine, appuyée par les Etats Unis d’Amérique, chargée de poursuivre les combattants de l’armée du seigneur et son chef, Joseph Kony, recherché par la cour internationale de justice à La Haye mais celui-ci n’ a toujours pas été arrêté.
 
 
 
 














GABONEWS APAnews