Mauritanie : les professeurs de médecine rejettent les mesures disciplinaires prises à leur encontre


Nouakchott - Saharamédias
Dimanche 22 Octobre 2017



Mauritanie : les professeurs de médecine rejettent les mesures disciplinaires prises à leur encontre
Le syndicat mauritanien des professeurs de médecine et chercheurs universitaires de la faculté de médecine de Nouakchott, a rejeté les mesures disciplinaires prises par la présidence de l’université  à l’encontre de certains professeurs en grève, membre de ce syndicat.

Ce syndicat avait entamé une grève en septembre dernier afin de faire pression sur la tutelle afin d’appliquer les dispositions du décret 126/2006 organisant le travail des professeurs universitaires de médecine.

Un communiqué distribué samedi par le syndicat annonce sa volonté de prendre de nouvelles mesures d’escalade afin d’amener les parties concernées à satisfaire ses demandes.

Il a appelé tous les professeurs à la solidarité, à renforcer leurs rangs, à préserver leur unité et à poursuivre leur combat jusqu’à l’obtention de leurs droits.

Le communiqué accuse le ministère de l’enseignement supérieur de vouloir faire échouer le mouvement syndical en  recourant à des voies tortueuses comme par exemple l’utilisation de professeurs non spécialisés pour la correction des examens et la suppression de certaines matières de la session complémentaire dont les professeurs sont en grève.














GABONEWS APAnews