Actualité

Arrestations lors de manifestations dans l’est du paysTue, 21 Nov 2017 13:14:00 +0100

Un homme a été blessé et d’autres arrêtés lors d’une manifestation organisée lundi par les populations d’une localité située à l’extrême est du pays pour réclamer des enseignants à leur école.

Cette manifestation a eu lieu lundi, à Touil, dans le Hodh El Gharbi et la majorité des manifestants était des enfants de l’établissement.

Cette manifestation intervient quelques jours après que le chef d’arrondissement ait promis l’arrivée d’enseignants à l’école, un engagement qui n’a pu être honoré, eu égard au déficit important d’enseignants dans le pays.

La manifestation a par la suite dégénérée en un affrontement avec des éléments de la gendarmerie, au cours duquel les enfants ont lancé des pierres en direction des forces de l’ordre, blessant à la tête le commandant de la brigade.

L’administration régionale de la wilaya du Hodh El Gharbi a envoyé des renforts à Touil et d’importantes arrestations ont été opérées parmi les élèves.

Des mouvements de protestation analogues se sont déroulés récemment dans un certain nombre de villes de l’intérieur, à Aioun, Tintane et Sélibabi réclamant la présence d’enseignants dans les écoles.
La majorité des établissements scolaires du pays connaissent un déficit important en enseignants, consécutif au refus des autorités de recruter des contractuels pour le combler.

Certaines sources affirment que certaines écoles sont sans enseignants depuis le début de l’année scolaire, c’est-à-dire depuis deux mois.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page