Actualité

Crise diplomatique entre l’Arabie Saoudite et le Canada

L’Arabie Saoudite a annoncé dimanche le gel de ses relations commerciales avec le Canada, renvoyé son ambassadeur et rappelé le sien pour consultation.

Riad Réagissait à une déclaration canadienne qui se disait préoccupée par les arrestations des activistes civiles et sa demande à ce qu’ils soient libérés.

Le ministère saoudien des affaires étrangères a considéré la position Canadienne une immixtion flagrante dans ses affaires intérieures et contraire aux usages diplomatiques, une atteinte au principe de la souveraineté et une attaque contre le royaume.

Le communiqué saoudien a condamné la position négative et surprenante du Canada à l’endroit de ce qu’il a appelé les activistes de la société civile qui ont bété arrêtés.

L’ambassade canadienne à Riad avait publié sur sa page officielle sur Twitter une déclaration dans laquelle elle s’inquiétait vivement de ce qu’elle a appelé les nouvelles arrestations d’activistes de la société civile et des droits des femmes et demandait aux autorités saoudiennes de les libérer.

Dans sa première réaction au rappel par Riad de son ambassadeur au Canada et à l’expulsion de l’ambassadeur canadien en Arabie Saoudite, Ottawa a réaffirmé qu’elle n’abandonnera jamais ses efforts pour protéger les droits de l’homme.

La porte parole du gouvernement canadien a déclaré lundi que le gouvernement canadien était fortement inquiet des mesures prises par l’Arabie Saoudite.

« Le Canada, ajoute la porte parole continuera de défendre les droits de l’homme y compris ceux de la femme et la liberté d’expression partout dans le monde ».

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page