ActualitéSahel

Début des travaux du sommet du G5 Sahel

Le sommet des chefs d’état des 5 pays du Sahel s’est ouvert ce mardi matin à Ouagadougou en présence des chefs d’état concernés.

Ce sommet, le 5ème, intervient après ceux de N’Djamena en novembre 2015, Nouakchott 2016, Bamako en février 2017 et Niamey en février 2018 et au moment où ces pays font face à des défis sécuritaires majeurs qui exigent des efforts importants pour leur faire face.

Hier lundi au moins 14 civils ont été tués lors d’une attaque dans le nord du Burkina Faso selon un communiqué de l’armée du Burkina.

Face à ces défis, les 5 pays du Sahel travaillent avec leurs partenaires techniques et financiers à mieux dynamiser sa force commune pour combattre les groupes armés et à consolider l’importance de la relation entre le développement et la sécurité.

Le sommet de Ouagadougou examine la meilleur voie pour unir leurs efforts pour faire du Sahel une région complémentaire économiquement, prospère socialement et riche culturellement où prévaut la paix et la sécuritaire.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page