Actualité

Des projets émiratis pour « digitaliser » la Mauritanie dont une école de codage.

Le ministère mauritanien de la transformation numérique, l’innovation et la modernisation de l’administration a annoncé mercredi la signature de mémorandum d’entente dans le domaine du numérique avec des sociétés émiraties, des accords qui entrent dans le cadre de la volonté du gouvernement de réaliser la transformation numérique.

En marge de l’EXPO DUBAI 2020, le ministère a signé trois protocoles d’entente avec des sociétés émiraties : «Technical Solutions» et «Serdal Limited», en plus de «Talant Limited».

Pour le ministère l’accord d’entente avec la société «Technical Solutions» vise à élever le niveau du rendement du ministère de la transformation numérique, la modernisation de ses services et leur diversification, la consolidation des capacités mauritaniennes dans le domaine de l’intelligence artificielle en plus du développement des services publics.

L’accord conclu avec Serdal est destiné à permettre au partenaire émirati d’élaborer une étude des marchés, des études techniques opérationnelles, et la faisabilité de la numérisation en Mauritanie.

Elle comprendra le développement du commerce électronique, les services postaux et la numérisation des points frontaliers qui y sont associés, après la formation d’un groupe de travail conjoint entre les deux parties chargé d’identifier les aspects des services proposés dans le pays.

A propos de l’accord passé avec Talant Limited, le ministère, dans son communiqué, précise que cette société mettra à la disposition de la Mauritanie un centre de référence pour l’intelligence artificielle globale.

Le ministère ajoute que ce centre est une école qu’elle qualifie de « révolutionnaire » à la disposition d’une grande partie de mauritaniens, réaffirmant que le choix de ses étudiants sera fonction de leurs talents.

Le ministère ajoute que cette société offrira au marché mauritanien les compétences numériques nécessaires pour garantir l’exécution des politiques publiques et la réussite de la transformation numérique à laquelle aspire la Mauritanie.

Il a invité ceux qui s’intéressent, au plan régional et international aux secteurs public et privé à découvrir les multiples opportunités prometteuses qu’offre le secteur du numérique en Mauritanie.

Le ministère a enfin ajouté qu’il dévoilera, dans toutes les prochaines semaines, l’agenda numérique de la Mauritanie 2021-2022.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page