Actualité

« Hatem » rejette la décision de débaptiser l’avenue Gemal Abdel Nasser

Le parti mauritanien d’opposition union pour le changement en Mauritanie, « HATEM » a condamné, dans un communiqué distribué samedi la décision des autorités mauritaniennes de débaptiser l’avenue Gemal Abdel Nasser, rebaptiser désormais « avenue de l’unité nationale ».

Selon ce parti le régime actuel a œuvré ces dernières années à effacer la mémoire nationale afin de faire croire que l’histoire du pays est née avec lui et qu’il n’a aucune histoire ni mémoire.

Le parti a vertement condamné et rejeté cette décision du gouvernement qui « continue à attenter à tout ce qui touche à l’histoire de ce pays ».

Le président du parti, Saleh O. Hanena, d’obédience nasseriste, se joint donc, avec cette position à celle de l’alliance populaire progressiste qui avait déjà dénoncé cette mesure « destinée selon lui à dénaturer les vestiges du passé et renier les symboles de la nation ».

Le porte-parole officiel du gouvernement, avait révélé jeudi dernier que la décision de rebaptiser l’avenue Gemal Abdel Nasser avait été ordonnée par le président de la république Mohamed O. Abdel Aziz.

Le gouvernement mauritanien se prépare à installer un monument de souvenir qui consacrera le changement du nom de cette avenue et il sera inauguré par le président O. Abdel Aziz.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page