Actualité

L’agence de la CAPEC à Sebkha dévalisée

L’agence de la caisse populaire d’épargne et de crédit (CAPEC) a été victime d’un holdup jeudi, effectué par quatre individus, arrivé à bord d’un  véhicule volé depuis la moughata de Toujounine.

Le montant volé serait plus de trois millions d’ancienne ouguiya.

Selon les sources de Sahara Media, les quatre individus armés se sont introduits dans l’agence et s’en sont pris à la caissière qui avait refusé de leur ouvrir le coffre fort et l’ont molesté avant de prendre l’argent et disparaître.

La caissière aurait été blessée mais on ignore encore le degré de ses blessures.

Les autorités sécuritaires qui ont ouvert une enquête ne pourront pas cependant compter sur les caméras de surveillance de l’agence en panne au moment des faits.

Il s’agit de la quatrième attaque à main armée menée contre une institution bancaire à Nouakchott dont la plus récente est celle dont a été victime l’agence de Tijari Banque et dont les auteurs n’ont toujours pas été arrêtés.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page