Actualité

Le FNDU appelle à circonscrire la crise consécutive à la mort d’un pêcheur sénégalais, tué par des gardes côtes mauritaniensWed, 31 Jan 2018 00:18:00 +0100

Le forum national pour la démocratie et l’unité, le plus grand regroupement de l’opposition mauritanienne a appelé les autorités mauritanienne et sénégalaise à circonscrire la crise née d’un incident qui a coûté la vie à un pêcheur sénégalais, tué par des gardes côtes mauritaniens dimanche dernier.

Le FNDU, dans un communiqué distribué mardi, a condamné avec force les opérations de vandalisme et de pillage dont été victimes des commerces mauritaniens dans la ville sénégalaise de Saint Louis.

Autant la Mauritanie, ajoute le communiqué a le droit de défendre sa souveraineté, autant l’usage excessif de la force qui a conduit à la mort d’un pêcheur sénégalais est injustifié.

Le FNDU a appelé à faire face à tous les actes et les comportements à même d’affecter les relations mauritano-sénégalaises et plus généralement les relations avec tous les voisins.

Le communiqué a demandé à ce que l’intérêt des deux pays prime sur toute considération égocentrique et à œuvrer à ce que de tel incident douloureux n’intervienne plus.

Le forum engage la responsabilité des deux états relativement  à tout ce qui pourrait advenir dans la gestion de ces crises qui doit se faire avec sagesse et responsabilité.

Le forum a appelé les autorités des deux pays à conclure rapidement un accord dans le domaine de la pêche maritime qui préserve la souveraineté mauritanienne, renforce les relations de bon voisinage, la coopération et les intérêts communs qui lient les deux pays frères.

Il a invité par ailleurs toutes les forces politiques, de la société civile et les bonnes volontés dans les deux pays frères à faire face à la propagande malveillante que certains milieux mal intentionnés tentent de véhiculer pour envenimer les relations entre les deux peuples frères.

Le communiqué adresse ses condoléances à la famille de la victime et témoigne sa compassion aux commerçants mauritaniens dont les biens ont été dilapidés.
 
 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page