Actualité

Le ministre espagnol de l’intérieur en Mauritanie : priorité à l’immigration clandestine

Le ministre espagnol de l’intérieur Fernando Grande-Marlaska est arrivé lundi à Nouakchott, dans la cadre d’une visite de travail, pour évaluer la situation de l’immigration clandestine.

Le programme de la visite prévoit des rencontres avec les responsables des services sécuritaires mauritaniens à Nouakchott et à Nouadhibou autour de la coopération bilatérale entre les deux pays notamment  la question de l’immigration clandestine et le crime transfrontalier.

La marine mauritanienne avait intercepté mi-juillet 125 migrants clandestins qui se rendaient en Espagne et deux jours plus tard 75 autres.

Selon le colonel de la marine mauritanienne El Hacen O. Mohamed les migrants interceptés près de la localité de NDiago sont d’origine sénégalaise et envisageaient de se rendre aux Iles Canaries.

Il a ajouté que les migrants étaient partis de la ville sénégalaise de Thiès à bord d’une pirogue de fortune.

Celle-ci a été repérée par la marine mauritanienne qui a conduit les migrants au port de Nouakchott avant d’être remis aux autorités sécuritaires.

L’immigration clandestine a connu un regain ces derniers temps à travers les eaux territoriales mauritaniennes alors que la destination privilégiée des migrants était la Libye.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page