ActualitéSahel

Le ministre mauritanien de la défense appelle à l’arrêt des combats en Libye

Le ministre mauritanien de la défense, Hanena O. Sidi a appelé vendredi la communauté internationale à œuvrer en faveur d’un arrêt immédiat des combats en Libye et à trouver une solution politique à cette crise, qui influe gravement sur la sécurité et la stabilité de la région du Sahel.

Le ministre s’exprimait lors d’une vidéoconférence des ministres de la défense des pays du sahel et leurs partenaires de l’union européenne, les Etats Unis d’Amérique, le Royaume Uni et le Canada.

Cette conférence a été consacrée à l’examen des opérations militaires sur le terrain, l’appui des forces armées nationales, la force commune, les engagements des acteurs internationaux consacrés à la sécurité et la stabilité au sahel et la consolidation des opportunités économiques locales dans les pays membres.

Cette rencontre et celle qui l’a précédée tenue par les chefs d’état-major des armées mais aussi les autres que tiendront les secteurs gouvernementaux concernés s’inscrivent dans le cadre des préparatifs en cours pour la tenue à la fin de ce mois à Nouakchott d’un sommet de l’ensemble des parties membres de la coalition en faveur du Sahel.

Celle-ci compte plusieurs pays ayant exprimé leur disponibilité à aider les pays de la région à vaincre leurs difficultés sécuritaires et de développement afin de permettre à leurs populations de vivre en paix.

Au cours de son intervention le ministre de la défense a insisté sur l’importance des trois axes prévus lors de cette rencontre, qu’il s’agisse des opérations militaires sur le terrain, l’appui aux armées nationales ou encore la force commune du groupe et enfin les engagements des acteurs internationaux dans les domaines sécuritaires et de développement.

Il s’est félicité du recul de la pandémie du coronavirus dans les pays européens souhaitant par la même qu’il en soit ainsi au niveau du continent africain afin que les pays du groupe et leurs partenaires puissent tenir leurs rencontres de façon directe.

Le ministre, président en exercice des ministres de la défense du G5 Sahel, a enfin salué le niveau de la disponibilité exprimée par l’ensemble des participants à cette rencontre mais aussi les autres partenaires afin de dynamiser les différents rôles.

Ceci afin d’aider les pays du groupe à assurer à leurs peuples sécurité et stabilité en perspective d’un développement local au niveau de leurs aspirations.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page