Actualité

Le président de l’UFP après une rencontre avec le ministre de l’intérieur : « je crois que nous sommes sur la voie d’une solution »

Le président de l’union des forces de progrès, Mohamed O. Maouloud n’a pas exclu vendredi que son parti et le rassemblement des forces démocratiques soient proche de parvenir à une solution quant aux obstacles qui ont empêché leur participation à la concertation organisée par le ministère mauritanien de l’intérieur en vue des prochaines élections législatives et présidentielles.

Cette révélation a été faite par Mohamed O. Maouloud à Sahara Medias, à l’issue d’une rencontre, avec le ministre de l’intérieur, lui et Yacoub Diallo, le vice-président du RFD jeudi soir.

Le président de l’UFP a ajouté que leurs entretiens avec le ministre de l’intérieur ont été consacrés à l’aplanissement des obstacles qui ont empêché son parti et le RFD à la concertation organisée par le ministère, en juillet dernier en prévision des prochaines échéances électorales.

Au milieu de la semaine dernière, le président de l’UFP a justifié le boycott par son parti de la réunion de concertation du ministère de l’intérieur par son mécontentement de la suspension unilatérale du dialogue national inclusif.

Lors d’une conférence de presse à Nouakchott, ould Maouloud a dit que son parti a décidé de boycotter la réunion de concertation du ministère de l’intérieur, dans l’attente d’obtenir des assurances que celle-ci n’aura pas le même destin que celui du dialogue national inclusif.

Les partis qui ont boycotté la réunion du ministère de l’intérieur avaient demandé au gouvernement de patienter et de s’abstenir de toute décision unilatérale à propos de l’organisation des prochaines élections, réaffirmant la nécessité d’un retour au processus du dialogue national inclusif.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page