ActualitéAfrique

Les éléphants du Zimbabwe victimes de la faim et de la soif

Des éléphants du Hwange National Park, 55 au total, sont morts selon l’institution ZBC, victimes des changements climatiques, la sécheresse et le manque d’eau dans la région.

A Gouang, 55 éléphants parmi les 45.000 que compte la réserve sont morts et l’institution précise que toutes les autres réserves connaissent des situations difficiles à cause des fortes chaleurs consécutives au changement climatique.

La majorité des éléphants morts ont été découverts dans une zone éloignée de 50 mètres seulement de la source, ce qui fait dire aux spécialistes que les bêtes avaient parcouru de grandes distances à la recherche de l’eau.

Selon ZBC le nombre de puits disponibles dans la réserve est insuffisant, ajoutant que depuis que le Zimbabwe a interdit la commercialisation de l’ivoire a perdu l’opportunité de recevoir les fonds nécessaires aux mesures destinées à protéger l’environnement.

Dans ce cadre le Zimbabwe et d’autres pays de la région ont appelé la communauté internationale à annuler la mesure d’interdiction de la vente d’ivoire afin que reprennent les investissements en faveur de l’environnement de la faune.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page