Actualité

Les revenus du gaz sénégalais en 30 ans

Le directeur général de la société sénégalaise PETROSEN, Thierno Saïdou Ly, a déclaré que les revenus du Sénégal des projets pétroliers et gaziers pourraient atteindre 30 milliards de dollars en 30 ans, soit un milliard de dollars annuellement.

Thierno Saïdou Ly qui s’exprimait lors d’un atelier organisé par le ministère sénégalais du pétrole et de l’énergie, pour l’association des journalistes économiques sénégalais, relatif à l’avancement des projets pétroliers et gaziers dans le pays, a dit que les revenus seront bas au début de l’exploitation, avant que celle-ci n’augmente au quatrième trimestre de 2023 et qu’elle ne devienne plus constante et atteindre l’apogée en 2030.

Le responsable sénégalais a encore dit que si les prix actuels du gaz et du pétrole étaient pris en compte, les revenus sont susceptibles d’augmenter.

Thierno Saïdou Ly a ajouté que le cumul des revenus permettra au Sénégal de bénéficier de 52% du projet Sangomar et 64% du projet « grande tortue ».

La prise en compte des bénéfices générés par les différents projets pétroliers et gaziers permet au Sénégal d’obtenir 52 à 64% des revenus.

En février 2020, l’ancien ministre mauritanien du pétrole, de l’énergie et des mines, Mohamed O. Abdel Fetah avait révélé que les revenus attendus de la Mauritanie du projet gazier partagé avec le Sénégal atteindront un milliard annuellement, ajoutant que l’exploitation du projet doit durer 30 ans.

 

 

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page