Actualité

L’Espagne n’exclut pas une intervention de l’OTAN au Mali

Le ministre espagnol des affaires étrangères, José Manuel Albares, a déclaré qu’il n’exclue pas une éventuelle intervention de l’OTAN au Mali si nécessaire.

Le ministre espagnol qui s’exprimait lors du sommet de l’alliance à Madrid a qualifié « le terrorisme comme faisant partie des menaces communes que des forces hostiles pourraient utiliser pour menacer la sécurité de l’Espagne ».

Le ministre a ajouté que « si cela est nécessaire et si la situation constituait une menace pour notre sécurité nous le ferons ».

Il a défini le « terrorisme et la migration » comme faisant partie du nouveau concept stratégique de l’alliance qui doivent être surveillés lors de la prochaine décennie soulignant que le côté sud constitue une nouvelle source de danger pour la stabilité.

Les nations unies, la France et d’autres observateurs ont exprimé leur inquiétude face à la détérioration de la situation sécuritaire au Mali.

Le Mali connait une crise sécuritaire et politique depuis l’apparition des groupes armés en 2012 dans le nord du pays et l’intensification de la tension sécuritaire ces derniers mois après le récent coup d’état intervenu dans le pays et les évènements qui l’ont suivi.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page