ActualitéSahel

Mali : après la base de Kidal, l’armée française remet celle de Tessalit à l’armée malienne

Les forces françaises Barkhane a remis la base de Tessalit, dans l’extrême nord-est du Mali à l’armée malienne, à la frontière avec l’Algérie, dans le cadre de la nouvelle stratégie française au Sahel.

Cette stratégie annoncée par le président français, Emmanuel Macron en juin dernier, prévoit la réduction de moitié de l’effectif des soldats français dans la région du Sahel, l’évacuation de trois bases militaires et leur remise à l’armée malienne.

Selon les forces Barkhane le dernier soldat français a quitté la base de Tessalit le 15 novembre et la remise de la base s’est effectuée par étapes en coordination avec l’armée malienne et les forces onusiennes dans ce pays.

La base qui vient d’être évacuée et qui se trouve non loin de la frontière algérienne abritait 400 soldats, qui ont été évacués à raison de 6 vols quotidiens vers la base de Gao, dernière base française au Mali, l’une des plus grandes bases françaises au Mali.

Après l’évacuation des deux bases de Tessalit et Kidal, la France ne dispose plus que d’une seule base à Tombouctou que Paris voudrait fermer à la fin du calendrier annoncé dans le cadre du redéploiement militaire au Sahel à la fin de l’année.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page