ActualitéAfriqueSahel

Mali : le bilan de l’attaque de Dioura revu à la hausse

Le dernier bilan de l’attaque contre le camp militaire de Dioura fait état de plus de 20 victimes parmi les militaires.

Selon le correspondant de Sahara Medias dans la région ce bilan pourrait s’alourdir, certains militaires sont encore portés disparus et pourraient avoir été faits prisonniers par les assaillants ou avoir fui lors de l’attaque.

Selon les mêmes sources figure parmi les victimes un commandant de l’armée malienne, Mohamed Sidaty O. Cheikh, originaire des tribus arabes du nord Mali.

Quelques heures après cette attaque les autorités maliennes ont affirmé que la situation dans la ville était sous contrôle et que des renforts étaient en route vers la localité que survolaient des avions militaires.

Les sources locales font état d’importantes pertes matérielles, des engins militaires et une partie du camp ayant été brûlés, des armes et des munitions récupérées par les assaillants.

Cette attaque n’a pas encore été revendiquée quand bien même elle porte la marque du mouvement Nousratou Al Islam We El Mouslimine.

Cette attaque du camp de Dioura, au centre du Mali, est intervenue alors que l’armée malienne entreprenait d’importantes opérations militaires contre le groupe de libération du Macina avec l’appui des forces françaises « Barkhane » forte de 4.500 militaires.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page