ActualitéSahel

Mali : manifestation contre la construction du siège la force du G5 à Bamako

Des dizaines de maliens ont protesté contre la construction, dans un quartier de Bamako, du siège de l’état-major général des pays du G5.

Des manifestants ont entamé un sit-in de 48 heures depuis hier mercredi et ont bloqué la voie menant vers le chantier du bâtiment en cours de construction.

Les habitants craignent de constituer un bouclier humain en cas d’attaque terroriste contre ce siège.

Le siège de l’état-major avait été transféré de la ville de Sifaré, dans le centre du pays, vers la capitale, à la demande du chef d’état-major de cette force, le général mauritanien Hanena O. Sidi, après l’attaque menée contre les bâtiments de l’état-major le 29 juin 2018 et qui a fait trois victimes.

Cette attaque avait été revendiquée par le groupe « Nousratou Al Islam We Al Mouslimin », la plus grande coalition islamiste armée au Sahel.

Une manifestante a déclaré aux journalistes qu’ils ne veulent pas du groupe du G5 à Bamako, ajoutant que pour combattre les terroristes, cette force doit s’installer dans le nord Mali et non pas à Bamako.

Le président de l’association des jeunes du quartier qui participe à ce sit-in a déclaré qu’ils étaient inquiets d’une éventuelle attaque contre le siège de la force du G5 comme celle qui avait été menée à Sifaré.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page