ActualitéSahel

Mali : un mort dans deux attaques menées contre les forces onusiennes

Un soldat nigérien de la force du maintien de la paix au Mali a été tué et d’autres blessés lors de deux attaques contre les villes de Tombouctou et Tessalit.

Dans un communiqué publié à New York, le secrétaire général des nations unies, Antonio Guterres a condamné ces attaques qui pourraient être considérées comme « des crimes de guerre ».

Le communiqué précise que le soldat nigérien avait succombé à ses blessures lors d’une attaque menée par des hommes armés contre la ville de Tombouctou tandis qu’un autre soldat a été blessé lors de la même attaque.

A Tessalit, dans la région de Kidal, ajoute le communiqué trois soldats de la force onusienne ont été blessés quand le véhicule blindé qui les transportait avait sauté sur une mine.

La mission onusienne au Mali est celle qui paye le plus lourd tribut parmi les missions de maintien de la paix dans le monde.

Depuis son déploiement en 2013 elle a perdu 190 soldats dont 120 dans des attaques, soit plus de la moitié des pertes enregistrées par les forces onusiennes depuis 5 ans.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page