ActualitéSahel

Mali : un peul à la tête du gouvernement

Le président malien Ibrahim Boubacar Keita a nommé le ministre des finances de l’ancien gouvernement, Bobou Cissé au poste de premier ministre, quelques jours après la démission du gouvernement, et les pressions intervenues depuis la tuerie intervenue dans un village Peul et qui a coûté la vie à 160 personnes.

L’ancien premier ministre malien, Soumaïla Boubay Maïga et son gouvernement ont démissionné la semaine dernière après avoir essuyé d’importantes critiques face à leur incapacité à désarmer les milices et à faire face aux groupes armés ce qui avait alimenté la violence à l’origine du dernier carnage dans le village Peul.

Le nouveau premier ministre malien, d’origine Peul, une communauté présente partout sur le territoire malien, avait travaillé au ministère de l‘économie, l’industrie et les mines et a été expert économique responsable des opérations de la banque mondiale aux Etats Unis en 2005.

En 2016 il avait été nommé ministre de l’économie et des finances, un poste qu’il avait continué d’occuper jusqu’à sa nomination au poste de premier ministre après la démission de Soumaïla Boubay Maïga.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page