Actualité

Mauritanie : assurance maladie pour un millions huit cents mille citoyens à l’horizon 2024

Le ministre mauritanien de la santé Moctar O. Dahi a déclaré que le gouvernement mauritanien envisage de porter le nombre de citoyens bénéficiant de l’assurance maladie à 1.800.000 à l’horizon 2024.

Le ministre qui s’exprimait lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement mercredi, a précisé que le nombre d’assurés actuellement est de 1.200.000 au lieu 600.000, a réaffirmé que l’état, dans le cadre des engagements du président de la république, Mohamed O. Cheikh El Ghazouani, et les engagements internationaux du pays, prévoit de prendre des mesures afin d’assurer le plus grand nombre de citoyens possible.

Le ministre a ajouté qu’il a été décidé la création d’un fonds pour l’assurance volontaire qui devra assurer 500.000 personnes, révélant l’existence d’indicateurs quant à l’amélioration des services médicaux.

Il a précisé que les malades évacués à l’étranger achevaient, en 24 heures, leurs formalités et que les remboursements, pour les assurés au niveau des hôpitaux nationaux, ne dépassent pas une semaine avant d’ajouter que les services de santé pourraient encore s’améliorer.

Le conseil des ministres, lors de sa réunion mercredi avait adopté un projet de décret portant création organisation et fonctionnement d’un établissement public à caractère Administratif dénommé centre national des Opérations d’urgence en santé publique.

La création de ce centre s’inscrit dans le cadre des obligations de la Mauritanie vis-à-vis au Règlement Sanitaire International (RSI), adopté par la 58ème assemblée mondiale de la santé en 2005 et mis en application depuis juin 2007.

Cette création se justifie, d’une part, par les leçons apprises des différentes urgences, notamment la pandémie COVID-19 et d’autre part par le nécessite de pallier l’absence d’une structure de coordination et de gestion des urgences de santé publique, qui a été constatée durant les épidémies précédentes et qui ont montré les limites des capacités du pays de détection précoce, de planification et de riposte coordonnée face aux urgences.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page