Actualité

Mauritanie : les orpailleurs ne peuvent désormais vendre leur produit qu’à la BCM

Les orpailleurs n’ont plus désormais qu’un seul client pour le produit de leur prospection.

L’état les oblige désormais à vendre exclusivement l’or récupéré à la banque centrale de Mauritanie.

Une décision annoncée lundi par le wali de Dakhlet Nouadhibou, Mohamed O. Mohamed Salem O. Ahmed Raré lors d’une réunion à laquelle ont assisté les autorités administratives et sécuritaires de la wilaya et les représentants des orpailleurs opérant dans la moughata de Chami.

L’objectif visé selon le wali faire face à la spéculation sur les prix de l’or, préserver le patrimoine des citoyens et donner davantage de valeur à la monnaie nationale.

Le wali a mis en garde contre toute transaction qui se ferait en dehors des guichets de la banque centrale de Mauritanie rappelant que son auteur s’expose aux sanctions prévues par les textes en ce sens.

Les mauritaniens se sont largement orientés ces dernières années vers la prospection aurifère artisanale, notamment dans la wilaya de Dakhlet Nouadhibou, avant que les autorités n’autorisent la prospection dans une zone militaire fermée dans la wilaya de Tiris Zemour, dans le nord du pays, suivant des dispositions particulières.

Il y a quelques jours le président mauritanien Mohamed O. Abdel Aziz avait effectué une visite dans la zone de prospection et avait promis aux orpailleurs des solutions aux problèmes posés.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page