Actualité

Mauritanie : mouvement de grève à la faculté de médecine

Les étudiants de la faculté de médecine de Nouakchott sont entrés en grève mardi pour dénoncer ce qu’ils ont appelé les tergiversations du doyen de la faculté face aux revendications avancées plutôt par les étudiants.

Parmi la plateforme revendicative des étudiants l’organisation des examens de façon consensuelle à travers les classes et la mise en place d’une commission pédagogique chargée d’élaborer une méthodologie pour la correction.

Les étudiants demandent la suppression de la mesure prévoyant la reprise des stages pratiques pendant les vacances d’été de même que l’annulation de la mesure relative au doublement à cause des cours de simulation.

Les étudiants demandent que les étudiants de la sixième année puissent passer en septième année s’ils ne leur reste qu’une seule matière à valider.

Autre doléance l’activation du conseil de supervision pour le déroulement de la formation dans les hôpitaux et l’activation du système d’évaluation des fins de stage existants.

Les étudiants demandent par ailleurs la création d’un centre hospitalier universitaire qui représente, selon eux, la meilleure voie pour la reconnaissance de la faculté.

Ils demandent par ailleurs qu’ils soient associés à la prise de décision et de permettre à leurs représentants élus de jouer leur rôle dans la gestion et l’activation du bureau de la direction.

La plateforme revendicative demande l’amélioration du transport, des résidences appropriées, l’assurance maladie pour tous les étudiants de la faculté, l’amélioration du restaurant et la prolongation de sa durée d’ouverture.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page