N

Mauritanie : un parti ‘opposition met en garde contre le retour au parti-état

Le parti Tewassoul s’est déclaré surpris de l’invitation qui lui a été adressée par le gouvernement pour assister à une activité organisée par le parti union pour la république au pouvoir, mettant en garde contre le retour au « parti-état ».

Le vice-président du parti et son porte-parole Saleck O. Sidi Mahmoud a déclaré que l’invitation adressée à son parti pour assister à une réunion consacrée à la discussion aux conclusions du congrès du parti au pouvoir est « tout simplement incompréhensible » considérant le plus surprenant et le plus dangereux que l’invitation à l’activité d’un parti soit adressée au nom du premier ministère par le ministère de l’intérieur.

Selon le parti Tewassoul, la formation politique la plus représentée au parlement, cette invitation traduit une immixtion dangereuse du pouvoir exécutif et sa prise de position en faveur d’un parti donné, considérant qu’il s’agit là d’une violation flagrante des usages démocratiques.

Enfin le parti Tewassoul a demandé à mettre fin à cette méthode « plus proche au style des régimes d’exception qu’à celui des régimes démocratiques

Le parti union des forces de progrès (UFP) avait reçu la même invitation et a réagi lui aussi de la même manière que le parti Tewassoul.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page