ActualitéSahel

Niger : 13 civils tués dans des attaques menés contre trois villages dans l’ouest du pays

Au moins 13 civils nigériens ont été tués dans des attaques menées contre trois villages dans l’ouest du pays, près de la frontière malienne, ont annoncé les autorités jeudi soir.

Le préfet de Tillabéry s’est rendu dans les trois villages attaqués au sein d’une délégation comprenant des responsables civils et militaires, notamment le chef d’état-major de l’armée nationale.

Le préfet, qui a rencontré le premier ministre nigérien, s’est inquiété de l’insécurité dans sa région, avant de réaffirmer la détermination du gouvernement à prendre les mesures nécessaires pour « la sécurisation des populations face aux bandes de criminels sans foi ni loi » promettant l’organisation de patrouilles militaires pour prévenir les attaques.

Selon un responsable local les assaillants sont venus sur des motos vers 16h et ont encerclé les villages, poursuivi et abattu les personnes qui tentaient de s’échapper.

Ils ont volé du bétail, mis le feu aux classes, cambriolé le centre de santé qui dispensait les soins aux populations locales.

Les villages qui ont été attaqués sont difficiles d’accès et sont séparés de quelques kilomètres.

Depuis le début de cette année les attaques contre les populations civiles se sont multipliées et on dénombre déjà plus de 300 morts dans ces attaques dans l’ouest du pays, près de la frontière avec le Mali.

Ces attaques n’ont pas été revendiquées, selon les autorités.

Tillabéry, située dans le triangle frontalier entre trois pays, le Niger, le mali et le Burkina Faso, est régulièrement l’objet d’attaques menées par des groupes armés liés à Al Qaida et l’état islamique.

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page