Actualité

Présidentielles en Mauritanie : échec des négociations entre le pouvoir et l’opposition

Le gouvernement mauritanien a rejeté la demande formulée par l’opposition pour une recomposition de la commission électorale nationale indépendante, ce qui signifie l’échec des négociations entre les deux parties pour la préparation des élections présidentielles prévues en juin prochain.

Une source de l’opposition a affirmé à Sahara Media que le ministre de l’intérieur et de la décentralisation, Ahmedou O. Abdalla a notifié aux représentants de l’opposition le refus catégorique du gouvernement de restructurer ou d’apporter un quelconque changement à la composition de la CENI, une doléance à laquelle tient particulièrement l’opposition.

Ces mêmes sources ajoutent que le ministre a informé ses interlocuteurs de la décision du gouvernement de discuter tous les autres points contenus dans la correspondance de l’opposition à l’exception de la question de la CENI, ce qui a amené les représentants de l’opposition à se retirer considérant que les négociations ont échoué.

Ont assisté à cette réunion avec le ministre de l’intérieur du côté de l’opposition Mohamed O. Khlil (UFP), Mohamed Mahmoud O. Emmatt (RFD), Sidi O. El Kory (INAD), Abdessalam O. Horma (Sawab) et Saleck O. Sidi Mahmoud (Tewassoul).

Selon nos sources l’opposition s’apprête à tenir une réunion ce soir pour déterminer la position à adopter en ce qui concerne les prochaines élections présidentielles auxquelles elle a décidé de participer et de multiplier les candidatures afin de s’appuyer mutuellement en cas de deuxième tour.

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page