Actualité

Rosso : 6 personnes devant le parquet accusées dans l’affaire des pommes de terre interdites à la consommation

Six personnes ont comparu mercredi devant le parquet de Rosso dont des agriculteurs et des commerçants accusées d’avoir vendu des pommes de terre impropres à la consommation.

Le parquet s’est limité à écouter ces personnes, d’établir des procès-verbaux transmis par la suite au juge, avant qu’ils ne soient traduit en justice.

Il y a quelque temps, la police a saisi une quantité d’engrais organique pour les pommes de terre dans certaines boutiques des prévenus, qui les ont distribuées sur le marché comme matière propre à la consommation.

Une source sécuritaire a révélé au correspondant de Sahara Medias que les autorités ont découvert dans l’un des magasins des commerçants des autocollants identifiants le produit en question avant de les proposer à la vente.

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page