Actualité

Tewassoul : la ville de Chami est une cité totalement démunieMon, 05 Mar 2018 00:22:00 +0100

Le parti d’opposition Tewassoul a déclaré que les habitants de la ville de Chami souffrent de la sécheresse qui menace des centaines de citoyens dans leur seul moyen de substance, ajoutant que « l’intervention timide menée par les autorités pour sauver le cheptel a été insignifiante ».

Dans un communiqué publié dimanche Tewassoul évoque par ailleurs d’autres problèmes qui rendent particulièrement difficile la vie des populations de Chami, notamment le manque criant d’eau, de l’électricité, du système de santé et d’éducation.

Une délégation de cette formation politique s’est rendue dans cette localité et aurait constaté sur place, selon cette formation politique « du calvaire des populations » qui se seraient confiées à elle. 

 Le parti évoque par ailleurs les difficultés rencontrées par les orpailleurs et ceux qui y investissent en l’absence d’électricité et d’eau, des coûts élevés des produits, en plus des harcèlements dont ils sont victimes sur les sites de fouilles, parfois à la limite de l’agression physique.

Le communiqué condamne ce qu’il a appelé « les pratiques dangereuses menées contre ces citoyens démunis » et appelle les autorités à leur offrir les conditions qui leur permettent d’effectuer leur travail dans un climat de sécurité de dignité dans lequel seront préservés leurs biens.

Le parti Tewassoul demande aux autorités d’offrir aux populations l’électricité, l’eau et des terrains nécessaires à leurs travaux de même que toutes les facilités escomptées.

Le communiqué appelle les autorités concernées à jouer le rôle qui doit être le leur pour aider les populations, à intervenir rapidement pour circonscrire les retombées néfastes de la sécheresse et faire face enfin aux dangers de la pollution environnementale qui menace la région.
 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page