ActualitéMaghreb Arabe

Tunisie : retour dans le pays de près d’un millier de personnes en provenance des zones de combat

Le président de la commission tunisienne pour la lutte contre le terrorisme, Mokhtar Ben Nacer, a révélé lundi que le nombre de tunisien de retour des zones de combat a atteint un millier pour la période allant de 2011 à octobre 2018.

Selon Ben Nacer, un groupe de quatre personnes est revenu il y a près de deux semaines dans le pays à la demande des autorités tunisiennes, ajoutant que ces personnes sont entre les mains de la justice et que d’autres rentraient clandestinement en territoire tunisien.

Il a révélé que la Tunisie s’apprête à accueillir un certain nombre de terroristes en provenance d’autres pays dans un cadre officiel, ajoutant que d’autres groupes reviennent individuellement, depuis que le champ d’action des terroristes s’est considérablement rétréci en Syrie et en Iraq et que le groupe terroriste Daech dans la zone s’est effondré.

Le président de la commission nationale tunisienne pour la lutte contre le terrorisme a estimé à 3000 le nombre de tunisiens présents dans les zones de combat, et que bon nombre d’entre eux ont été tués alors que d’autres se sont rendus dans d’autres régions à la recherche de lieux sûrs.

Certains ont été retrouvés en Syrie, d’autres au Sinaï en Egypte, ou encore au Mali, le Tchad, le Nigéria et le Niger.

Selon Ben Nacer, un général à la retraite, les personnes de retour sont déférées devant la justice et écrouées s’il était confirmé leur participation à des opérations terroristes, alors que ceux dont la participation n’a pas été prouvée sont soit soumis au contrôle administratif ou à la résidence surveillée.

Il a enfin révélé que la Tunisie avait empêché près de 17.000 personnes de quitter le pays alors qu’elles envisageaient de se rendre dans les zones de combat.

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page