Actualité

Une aide française : 13 millions d’euros pour le PIVRE dans les deux Hodh

La Mauritanie a obtenu une aide française d’un montant de 13 millions d’euros destiné au financement du Projet Intégré de Valorisation de la Ressource en Eau dans les deux Hodh (PIVRE).

L’accord a été signé lundi par le ministre des affaires économiques et la promotion des secteurs productifs Ousmane Mamoudou Kane et l’ambassadeur de France en Mauritanie Robert Moulié, en présence du ministre de l’hydraulique et de l’assainissement Mohamed El Hacen O. Boukhreïss.

Le projet est destiné à atténuer la fragilité sociale et économique dans les deux wilayas en améliorant la sécurité alimentaire et la concertation à propos de l’accès aux ressources naturelles, selon l’agence mauritanienne d’information.

Selon les mêmes sources ce projet est également destiné à améliorer l’accès à l’eau destinée à l’agriculture et l’élevage à travers l’augmentation des surfaces cultivées par irrigation.

Dans son discours à cette occasion, Ousmane Mamoudou Kane, a dit que cette subvention de 13 millions d’Euros, soit l’équivalent de 532 millions MRU ont été mobilisés dans le cadre de l’alliance sahel et destinés dans le cadre d’un projet ambitieux pour la construction de 100 barrages pour la retenue des eaux de surface dans le pays dont 19 figurent dans ce projet.

Pour sa part l’ambassadeur de France en Mauritanie Robert Moulié a dit que son pays était présent à travers l’agence française de développement dans le cadre de l’appui au secteur de l’eau après avoir bouclé le projet d’Aftout Chargui pour 27 millions d’euros exécuté conjointement avec le ministère de l’hydraulique et de l’assainissement.

Le diplomate français a réaffirmé la disponibilité de son pays à contribuer aux efforts destinés à améliorer les conditions de vie des populations les plus vulnérables.

 

 

 

 

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page