Actualité

Une délégation d’hommes d’affaires français attendue prochainement en Mauritanie

Les présidents mauritanien et français, Mohamed O. Abdel Aziz et Emmanuel Macron, ont exprimé leur satisfaction pour le niveau de la coopération entre les deux pays après la signature d’accords dans différents domaines.

Cette satisfaction avait été exprimée dans une dépêche publiée par l’agence mauritanienne d’information qui avait évoqué le volume de la coopération entre les deux pays, à l’issue de la visite que vient d’effectuer le chef de l’état français à Nouakchott.

Cette dépêche de l’AMI a par ailleurs évoqué la prochaine visite en Mauritanie d’une délégation d’hommes d’affaires français ce mois de juillet en coordination avec l’union du patronat mauritanien.

Les deux chefs d’état ont renouvelé leur appel pressant pour la concrétisation de l’appui international à la force commune du G5.

Ils ont exprimé par ailleurs leur satisfaction pour ces appels conformes à la coalition du Sahel appuyé par nombre de partenaires techniques et des pays du Sahel en faveur des régions sud et est de la Mauritanie.

Dans ce cadre trois accords ont été signés, financés par l’agence française de développement pour un montant de 19.650.000 euros soit 815.500.000 ouguiyas.

Ces accords ont été signés pour la Mauritanie par le ministre de l’économie et des finances, Mokhtar O. Djay et pour la partie française par Jean Yves Le Drian ministre français des affaires étrangères et le directeur général de l’agence française de coopération.

Ces financements profiteront à l’éducation, la formation professionnelle, la sécurité alimentaire, particulièrement la réhabilitation des surfaces irriguées dans les zones rurales.

Les deux chefs d’état sont convenus de l’importance de l’enseignement supérieur considéré comme secteur prioritaire dans la coopération.

Dans ce cadre la France poursuivra son appui à la Mauritanie dans sa volonté de créer des filières préparatoires pour l’entrée dans les grandes écoles d’ingénieurs francophones en France et au Maghreb arabe.

Parallèlement à cela, il a été mis sur pied un projet destiné à encourager l’emploi des étudiants à travers la maîtrise des deux langues, arabe et française à travers les universités françaises et mauritaniennes.

Les deux présidents ont donné les instructions nécessaires pour appuyer les secteurs privés en Mauritanie et en France afin de créer un partenariat aux intérêts égalitaires en particulier pour le secteur des hydrocarbures.

Dans ce cadre les deux présidents ont exprimé leur satisfaction pour la signature d’un protocole d’accord de coopération dans le domaine de la prospection et le développement des capacités pétrolières maritimes entre le groupe Total et le ministère du pétrole, de l’énergie et des mines.

La dépêche de l’AMI estime que le partenariat entre la France et la Mauritanie pourrait jouer un rôle pionnier dans la consolidation de l’intégration économique au plan régional.

 

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page