ActualitéMaghreb Arabe

Algérie : d’importants généraux poursuivis en justice

Des comptes rendus de presse ont révélé dimanche que le juge du tribunal militaire de la ville de Blida, dans le sud de l’Algérie, a ordonné l’incarcération de 5 principaux généraux pour les besoins de l’enquête après qu’ils aient été traduits devant la justice.

Selon le site algérien « Ennahar », les changements intervenus récemment au niveau de l’institution militaire et qui ont concerné des officiers dont des responsables du ministère de la défense et des commandants de régions militaires, ont pris de l’ampleur, après que des officiers, admis à la retraite, aient été mis en détention provisoire, accusés de corruption, d’enrichissement illicite et trafic d’influence.

Le compte rendu fait état de l’arrestation du général Habib Chentouf, ancien commandant de la première région militaire, le général Abderrazak Cherif, ancien commandant de la quatrième région militaire, le général Said Bay, ancien commandant de la deuxième région militaire, le général Boujema Boudouadour, ancien directeur financier au ministère de la défense et enfin le général Menad Noba ancien commandant de la gendarmerie nationale.

Le même site évoque par ailleurs l’arrestation d’un colonel ancien responsable dans l’appareil sécuritaire à Oran.

Ennahar révèle par ailleurs que le président algérien Abdel Aziz Bouteflika avait exigé qu’il n’y ait pas de clémence à l’endroit des corrompus et demandé à ce qu’aucune exception ne soit faite quant aux poursuites judiciaires.

En septembre dernier la justice avait ordonné la confiscation des passeports de 5 généraux après qu’ils aient été interdits de voyager, selon des médias algériens.

Le président Bouteflika avait opéré, ces derniers mois, des changements qui ont concerné des responsables de l’armée algérienne, de la gendarmerie et la police, des changements qui ont surpris les observateurs.

 

 

 

 

 

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page